Sensibilisation

23
jui
2018

Mission gouvernementale de lutte contre le racisme et l'antisémitisme sur Internet

«Stop la haine sur Internet» : tel est le nom de la nouvelle campagne lancée par le gouvernement pour lutter contre le racisme, l’homophobie et l’antisémitisme sur Internet. Cette mission gouvernementale a été confiée à Gil Taïeb, Laetitia Avia et Karim Amellal, respectivement vice-président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) et du Fond social juif unifié (FSJU), députée LREM, auteur et enseignant. Dans cette vidéo postée le 6 juin, on peut y voir des hommes-sandwich, yeux cachés par des bandes noires, portant de grandes pancartes arborant des propos racistes, antisémites et homophobes. Ils font face à des passants choqués, aux réactions parfois vives. L’objectif est de dénoncer la prolifération d’insultes haineuses sur les réseaux sociaux. La vidéo pose la question «Ça vous choque dans la rue. Pourquoi l’accepter sur Internet ?», et invite les spectateurs à participer à une consultation en ligne sur le site de la mission gouvernementale : stoplahainesurinternet.fr.

Citoyenneté, Etat, Sensibilisation, Vie quotidienne | © Tous droits réservés
18
jui
2018

Fondation Apprenti d’Auteuil / Marcel / Iconoclast Studio

Réalisée par l’agence Marcel et produite par Iconoclast Studio, la dernière campagne de la Fondation Apprenti d’Auteuil a vocation à «sensibiliser à la question du legs toutes les personnes désireuses de donner un sens à leur patrimoine, et de transmettre ce qu’elles ont construit pendant leur vie à des jeunes en difficulté qui reconstruisent la leur», explique Stéphane Dauge, directeur de la communication des ressources de la Fondation. La relation de transmission entre une personne âgée et un jeune apprenti est illustrée au travers d’un film poignant. Diffusé à partir du 30 juillet à la télévision et sur le web, il sera décliné en deux versions : une de 60 secondes, visible uniquement sur France 3, et une autre de 30 secondes qui sera diffusée du 30 juillet au 12 août sur la plupart des chaînes nationales. La campagne sera également déclinée en print et diffusée à la radio.

Citoyenneté, Jeunesse, Sensibilisation, Vie quotidienne | © Tous droits réservés
29
juin
2018

France Alzheimer / Ici Barbès

Pour son nouveau film intitulé «Le Slip», l’association France Alzheimer s’est associée à l’agence de communication Ici Barbès (Paris). Elle a choisi cette fois de changer de point de vue et de valoriser celui des proches, les «aidants» qui accompagnent et soutiennent le malade. Le film, de deux minutes environ, est raconté tel une histoire et illustre les moments difficiles au quotidien : changements d’humeurs, difficultés de communication et sentiment d’être dépassé face à cette maladie. Dans la continuité de la première campagne dévoilée en mars, le film est joué sur un ton détendu, afin de sensibiliser le grand public sur l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. L’association veut montrer que, tout comme les malades, les proches ne sont pas seuls et qu’elle est présente pour les former face à cette maladie. Le film est diffusé à la télévision et sur internet. Il s’accompagne d’un manifeste pour refuser discriminations et préjugés autour de cette maladie.

Santé, Sensibilisation, Vie quotidienne | © Tous droits réservés
25
juin
2018

Agence de la biomédecine / DDB Paris

Le 22 juin, à l’occasion de la 18ème journée nationale de réflexion sur le don d’organes, de tissus et de reconnaissance aux donneurs, l’Agence de la biomédecine s’est associée à l’agence de communication DDB Paris afin de lancer une nouvelle campagne d’information et de sensibilisation auprès du grand public. Le but du film, d’environ 1 minute, est de clarifier et rassurer le public sur le principe de « donneur présumé » redéfini par la loi Santé de 2016. Il met également en avant le sens du don. Diffusé sur l’ensemble des chaînes télévisées et sur Internet, il adopte un ton émotionnel fort et assumé. L’Agence de la biomédecine espère sensibiliser un maximum de personne. A noter qu’en 10 ans, d’après les statistiques de l’agence, le nombre de greffe d’organes a augmenter de 29,8%.

Santé, Sensibilisation, Vie quotidienne | © Tous droits réservés
05
juin
2018

Institut National du Cancer / Australie

«Savoir, c’est pouvoir agir», tel est le slogan de la nouvelle campagne lancée par l’Institut national du cancer (INCa). Celle-ci est un prolongement de celles déjà menées en 2016 et 2017. Signée par l’agence de communication Australie, l’objectif de l’INCa est de «renforcer la connaissance du grand public sur les risques de cancers attribuables à la consommation de tabac et d’alcool et de donner à chacun les clés pour agir». Décliné en print, en spot TV ainsi qu’en courtes vidéos diffusées sur le net, l’ensemble du dispositif renvoie sur le site e-cancer.fr. Des contenus informatifs et interactifs permettent notamment à l’internaute de tester ses connaissances sur les risques de cancer liés à la consommation d’alcool et de tabac. L’INCa entend «délivrer au grand public une information neutre et facilement appropriable» et rappelle que 40% de l’ensemble des cancers détectés par an pourraient être évités. A noter que le tabac est le premier facteur de risque évitable (45 000 décès par an) et l'alcool le deuxième (15 000 décès par an).

Santé, Sensibilisation, Vie quotidienne | © Tous droits réservés
30
mai
2018

Fondation des Femmes / TBWA\Corporate

Trois mois après le lancement du mouvement #MaintenantOnAgit, qui a permis de mobiliser près de 150 personnalités et de lever des fonds, l’agence de communication TBWA\Corporate apporte à nouveau son soutien à la Fondation des Femmes. Cette fois, il s’agit de mener une campagne médias de sensibilisation aux inégalités et aux violences faites aux femmes auprès du grand public. Porté par la voix d’Oxmo Puccino, «Tu seras un homme mon fils» est un film de 45 secondes qui sera diffusé à la télévision et sur les réseaux sociaux. Pour toucher le plus grand nombre, il apparaîtra sur les écrans le 1er juin avant le match de préparation à la Coupe du monde de Football France-Italie. « Après #MaintenantOnAgit, il était important de rappeler l’importance de l’éducation et de la transmission de valeurs propices à favoriser l’égalité femme-homme. Avec “Tu seras un homme mon fils”, nous espérons susciter le débat au sein des familles, des structures associatives et sportives qui jouent un rôle important dans la vie des jeunes en France», précise Anne-Cécile Thomann, Directrice générale de TBWA\Corporate.

Citoyenneté, Sensibilisation, Vie quotidienne | © Tous droits réservés
23
mai
2018

Sécurité routière / La Chose

55% ... c'est le pourcentage d'accidents mortels sur la route. De ce fait, dès le 1er juillet prochain, la limitation de vitesse passera à 80 km/h sur les petites routes sans séparateur central. L’application de cette mesure permettrait, selon une étude réalisée en 2013 par des accidentologues indépendants, de sauver 350 à 400 vies chaque année. Annoncée le 9 janvier 2018, cette limitation n'a cessé de faire polémique depuis, en dépit des vies qu'elle pourrait sauver. Dans sa nouvelle prise de parole, la Sécurité routière, en coopération avec l’agence La Chose, entend montrer, archives de l’INA à l’appui «l’incompréhension ou le mécontentement des Français qui, de tous temps, ont eu tendance à oublier que leurs vies et celles de leurs proches étaient les seules préoccupations de la Sécurité routière». Depuis 1973, les diverses mesures mises en place ont permis de diviser par cinq le nombre de morts sur la route, passant d'environ 17000 à 3500 morts par an.

Citoyenneté, Sensibilisation, Vie quotidienne | © Tous droits réservés
16
mai
2018

Ville de Lausanne / Messieurs.ch

Le lancement de la campagne de sensibilisation «MdHR : ouverture au plus vite» a été visionné plus de 50 000 fois en une semaine ! C'est que l'idée de la ville de Lausanne, imaginée par le studio Messieurs.ch et portée à l'écran par l'humoriste suisse Yann Marguet est originale : ouvrir un musée du harcèlement de rue, pour ranger définitivement le sexisme au passé. On y trouve des sculptures humaines, une toile abstraite, un parcours sonore, un «mur de la honte» et un certain Jocond, de Léonore de Vince, un tableau mêlant les traits du célèbre tableau de Vinci et le visage de l’humoriste barbu, et «dont le regard ne semble jamais quitter sa proie». Une façon de traiter du phénomène sans stigmatiser ni culpabiliser, et sans présenter un profil type du harceleur.

Collectivités, International, Sensibilisation | © Tous droits réservés
09
mai
2018

Santé publique France / Madame Bovary / Eddy Productions

Pour faire la promotion de Nutri-Score, signalétique qui vise à mieux informer les consommateurs sur l'équilibre alimentaire des plats cuisinés, Santé publique France a lancé cette semaine un spot publicitaire «anti-malbouffe». C'est l'agence Madame Bovary qui a conçu et développé la campagne. Entre 2015 et 2016, avec l’agence de design graphique Hotshop, elle avait conçu le design et la charte graphique du logo. L’objectif ? «Rendre la qualité nutritionnelle d’un produit plus lisible et visible afin de redonner au consommateur le choix d’acheter tel ou tel produit, en toute transparence», explique l'agence. Réalisé par Hugo Ramirez (Eddy Productions), le film TV de 30’’, en animation 2D, explique de manière simple, par un traité illustratif, la vocation dudit logo, son principe, son fonctionnement...  

Etat, Santé, Sensibilisation | © Tous droits réservés
27
avr
2018

Mission interministérielle pour la protection des femmes

Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité femmes/hommes, a lancé le troisième volet de la campagne «Arrêtons-les !» contre les auteurs de violences sexistes et sexuelles. Il met à l’honneur les témoins qui agissent pour la protection des victimes. «Si les femmes osent davantage parler, il faut que les pouvoirs publics et l’ensemble de la société soient aussi en capacité de les écouter et de leur venir en aide, avance le ministère. C’est le message de cette campagne qui met en lumière les personnes qui, de par leur fonction, doivent être particulièrement à l’écoute des femmes victimes de violence : policiers et gendarmes, infirmiers et médecins, DRH, travailleurs sociaux... Témoigner, intervenir, c’est en définitive le devoir de tout citoyen : que l’on soit tour à tour un voisin, un passant, un voyageur, un collègue de travail, on ne peut pas rester sans rien faire quand on assiste à une scène d’agression sexuelle ou simplement quand on soupçonne quelqu’un d’actes de violence.»

Etat, Sensibilisation | © Tous droits réservés