16
mai
2018

Ville de Lausanne / Messieurs.ch

Le lancement de la campagne de sensibilisation «MdHR : ouverture au plus vite» a été visionné plus de 50 000 fois en une semaine ! C'est que l'idée de la ville de Lausanne, imaginée par le studio Messieurs.ch et portée à l'écran par l'humoriste suisse Yann Marguet est originale : ouvrir un musée du harcèlement de rue, pour ranger définitivement le sexisme au passé. On y trouve des sculptures humaines, une toile abstraite, un parcours sonore, un «mur de la honte» et un certain Jocond, de Léonore de Vince, un tableau mêlant les traits du célèbre tableau de Vinci et le visage de l’humoriste barbu, et «dont le regard ne semble jamais quitter sa proie». Une façon de traiter du phénomène sans stigmatiser ni culpabiliser, et sans présenter un profil type du harceleur.

Collectivités, International, Sensibilisation | © Tous droits réservés
09
mai
2018

Santé publique France / Madame Bovary / Eddy Productions

Pour faire la promotion de Nutri-Score, signalétique qui vise à mieux informer les consommateurs sur l'équilibre alimentaire des plats cuisinés, Santé publique France a lancé cette semaine un spot publicitaire «anti-malbouffe». C'est l'agence Madame Bovary qui a conçu et développé la campagne. Entre 2015 et 2016, avec l’agence de design graphique Hotshop, elle avait conçu le design et la charte graphique du logo. L’objectif ? «Rendre la qualité nutritionnelle d’un produit plus lisible et visible afin de redonner au consommateur le choix d’acheter tel ou tel produit, en toute transparence», explique l'agence. Réalisé par Hugo Ramirez (Eddy Productions), le film TV de 30’’, en animation 2D, explique de manière simple, par un traité illustratif, la vocation dudit logo, son principe, son fonctionnement...  

Etat, Santé, Sensibilisation | © Tous droits réservés
27
avr
2018

Mission interministérielle pour la protection des femmes

Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité femmes/hommes, a lancé le troisième volet de la campagne «Arrêtons-les !» contre les auteurs de violences sexistes et sexuelles. Il met à l’honneur les témoins qui agissent pour la protection des victimes. «Si les femmes osent davantage parler, il faut que les pouvoirs publics et l’ensemble de la société soient aussi en capacité de les écouter et de leur venir en aide, avance le ministère. C’est le message de cette campagne qui met en lumière les personnes qui, de par leur fonction, doivent être particulièrement à l’écoute des femmes victimes de violence : policiers et gendarmes, infirmiers et médecins, DRH, travailleurs sociaux... Témoigner, intervenir, c’est en définitive le devoir de tout citoyen : que l’on soit tour à tour un voisin, un passant, un voyageur, un collègue de travail, on ne peut pas rester sans rien faire quand on assiste à une scène d’agression sexuelle ou simplement quand on soupçonne quelqu’un d’actes de violence.»

Etat, Sensibilisation | © Tous droits réservés
16
avr
2018

Nouvelle Aquitaine / Gcom

Après le lancement de la première phase en octobre dernier à Paris, la Région Nouvelle-Aquitaine engage la deuxième étape de sa campagne d’attractivité. La diffusion télévisée est au cœur de la stratégie de communication du conseil régional : France TV (France 2, France 3 Nouvelle-Aquitaine, France 24), Arte, LCI, RMC Découverte... Près de 1000 spots (d’une durée de 10, 20 et 30 secondes) irrigueront pas moins de 12 chaînes nationales et régionales afin de montrer aux Français les attraits de la Nouvelle-Aquitaine. Plus de 19 millions de personnes devraient être touchées par cette campagne. Les plateformes numériques vidéos (replay de BFM et MyTF1, vidéos à la demande) feront aussi partie des supports privilégiés. Le web ne sera pas en reste : Dailymotion, Youtube, Facebook et Instagram accueilleront les spots. Le site espritnouvellevague.fr, enfin, propose un contenu structuré et dynamique autour des rubriques Osez/Vivez/Bougez/Découvrez. «Les atouts distinctifs de la région qui font la force de son attractivité économique, résidentielle et touristique, mais aussi et surtout la richesse et la diversité de ses territoires», selon la région, y sont présentés de manière ludique et attractive. L'ensemble de la campagne (spots et site web) a été pensé et produit par l'agence de communication Gcom.

06
avr
2018

Fédération française de cardiologie / HumanSeven

«On n'a pas tous les jours la chance de passer une journée pourrie». La signature de la dernière campagne de la Fédération française de cardiologie (FFC) et du film de HumanSeven, réalisé par Sébastien Petretti, rappellent, l'air de rien, qu'en marchant 30 minutes chaque jour, on réduit de 20% le risque d'infarctus. Les petits malheurs du quotidien seraient salvateurs...

Santé, Sensibilisation | © Tous droits réservés